Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > Les ressources

Villes Nomades - Histoires clandestines de la modernité

Stany CAMBOT publie, pour Echelle Inconnue, Villes Nomades, Histoires clandestines de la modernité, édité par Eterotopia.

"Une double injonction est aujourd’hui faite aux villes et aux individus  : les premières doivent devenir métropoles et les seconds mobiles. Ainsi, au programme de métropolisation du monde, répond une mobilité par lui souhaitée. Une mobilité de cadre métropolitain avec ses oripeaux (téléphones, ordinateurs, etc.) se déplaçant de "cité état" en "cité état" en avion ou train à grande vitesse. Les agents de la fabrique de la ville raccrochent alors le train, architectes en têtes, de peur de rater ce tournant comme ils ratèrent celui du développement pavillonnaire. On se pique désormais de mobile, de léger, de « logement une personne » ou de design de bidonville dans l’espoir qu’un marché émerge. Rien de subversif, mais l’aboutissement d’un programme économique et urbain qui se dessine dès le milieu du XIXe siècle dont le nouveau masque s’appelle métropole. […]"

Lire la suite sur le site d’Echelle inconnue

Echelle inconnue est, selon leurs propres termes, non "pas un collectif mais un groupe, comme un groupe de rock, qui voudrait être à l’architecture ce qu’Elvis Presley fut à Tino Rossi", un "Groupe indiscipliné de recherche et création".

Plus de ressources sur ce thème :
- Faut-il encourager la métropolisation ?
- "Les (hyper) métropoles vont supplanter les nations" (Jacques Attali dans La Tribune)
- Métropoles et politique de l’offre, what else ?