Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > Les ressources

Qu’ont encore à vendre les grandes villes ?

Le portail numérique Pop’Sciences publie les propos de Pierre CORNU, Isabelle LEFORT et Guillaume FABUREL qui analysent les phénomènes de polarisation des pouvoirs au sein de grandes métropoles et des récits qui les accompagnent.

"En 2007 le seuil des 50% de la population mondiale vivant en ville a été dépassé. Ce chiffre concrétise à lui seul le phénomène d’urbanisation galopante de nos sociétés. Les métropoles mondiales s’étalent ainsi sans discontinuer et concentrent toujours plus de populations et d’activités. La compétition fait rage entre ces grandes villes. Elles développent alors des discours marketing qui vantent l’ampleur de la concentration de leurs pouvoirs… et visent à en accumuler davantage.
- Comment peuvent-elles encore faire la différence dans la concurrence mondiale ?
- Et qu’ont-elles encore à nous vendre ?"

Pierre CORNU est historien, professeur à l’Université Lumière Lyon 2 (Laboratoire d’études rurales).
Isabelle LEFORT est géographe, professeure à l’Université Lumière Lyon 2 (Laboratoire EVS).
Guillaume FABUREL est géographe, professeur à l’Université Lumière Lyon 2 et à Sciences Po Lyon (UMR Triangle).

Lire l’article sur le site de Pop’Sciences

Plus de ressources sur ce thème :
- Métropoles invisibles - Les métropoles au défi de la métropolisation par Jean-Marc Offner
- Grand Paris : ce que nous disent les autres métropoles du monde
- Retour sur le Forum annuel POPSU Métropoles (vidéo)
- Métroscope : Premiers repères sur les 15 métropoles françaises
- Les « métropoles » : des villes rayonnantes ou « hors-sol » ?