Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > Les ressources

Pourquoi s’installer en périurbain ?

Contre l’idée, abondamment médiatisée, qui associe les zones périurbaines à des habitants "en déclassement, fragilisés, politiquement amers", Métropolitiques, à partir de la composition sociale et des votes des populations, montre comment l’accession à la propriété en zone périurbaine, notamment de maisons individuelles, s’associe souvent à des trajectoires sociales ascendantes.

Dans les années 1970, elles étaient le lieu de prédilection des "nouvelles couches moyennes salariées". Depuis la fin des années 1980, elles seraient devenues lieux de repli pour les couches moyennes "menacées de déclassement".

Pour Métropolitiques, Josette DEBROUX redessine les espaces périurbains, démonte la vision d’un ensemble homogène qui favorise les conceptions simplistes facilement stigmatisantes, et par là rappelle l’enjeu de l’espace résidentiel dans des situations d’incertitude sociale et professionnelle.

Accéder à l’article publié en novembre 2013 sur le site de Métropolitiques

Plus de ressources sur ce thème :
- Urbain et périurbain : repli, sécession ou intégration fonctionnelle ? (Métropolitiques , juillet 2013 et La Vies des Idées, mai 2013)
- Mondialisation et ségrégation urbaine : une exception italienne ? (Métropolitiques, juillet 2013)
- Synthèse : Modes d’habiter dans le périurbain (Nord-Pas-de-Calais)
- La densification pavillonnaire en débat (Métropolitiques, mars 2013)
- Une histoire des savoirs urbains est-elle possible ? (Métropolitiques, juin 2013)
- Actes de colloque : Se loger, une question régionale (IDF, février 2013)
- Synthèse de la journée du réseau "Comment favoriser ensemble la diversité dans l’habitat et dans la ville ?" (01 avril 2010)