Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > Les ressources

Les paradoxes de la lutte contre l’habitat privé dégradé à Saint-Denis : favoriser la mixité sociale ou maintenir les classes populaires ?

Métropolitiques revient sur les paradoxes de la politique de rénovation urbaine.

Le Programme national de requalification des quartiers dégradés (PNRQAD) mis en oeuvre à Saint-Denis vise à requalifier l’habitat dégradé dans le centre ancien, mais aussi à diversifier l’offre de logements et favoriser la mixité sociale. Or l’article montre que ce projet de peuplement n’est pas réalisable dans ce contexte, la destruction de logements privés dégradés n’étant pas compensée par la production d’une offre de logement équivalente.

Lire l’article sur le site de Métropolitiques (novembre 2015)

Plus de ressources sur ce thème :
- Synthèse de l’atelier diagnostic copropriété du 24 mai 2013
- Mixité, contrôle social et gentrification
- Politique locale du logement et mixité dans l’ancienne banlieue rouge
- Démolir pour déconcentrer : les résultats contrastés du Plan de transformation de Chicago