Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > Les ressources

La rénovation urbaine et le modèle de « l’espace défendable » : la montée en puissance des enjeux sécuritaires dans l’aménagement

Outre le changement d’image, la transformation des conditions de vie des citoyens et la création de mixité sociale, Métropolitiques et Camille GOSSELIN, urbaniste à l’IAU‑ÎdF, s’intéressent à un aspect moins promu de la rénovation urbaine : la mise en oeuvre d’une politique sécuritaire.

"Hacène Belmessous (2010) décrit ainsi la rénovation urbaine comme l’application du dogme policier à l’aménagement et voit dans la réorganisation des quartiers un dispositif visant principalement à faciliter l’intervention des forces de l’ordre. Les intentions du Programme national de rénovation urbaine (PNRU) ne sauraient, certes, se réduire à un objectif purement sécuritaire, mais ce dernier occupe une place importante dans les principes qui guident la mise en œuvre de cette politique.

À partir d’une analyse des façons dont les enjeux de sécurité sont pris en compte dans la mise en œuvre des projets ANRU, cet article montre comment le paradigme de la « prévention situationnelle » s’est progressivement imposé dans les choix d’aménagement urbain dans les quartiers prioritaires. […]"

Lire l’article sur le site de Métropolitiques (novembre 2015)

Plus de ressources sur ce thème :
- Rénovations urbaines en Europe
- Villes moyennes et rénovation urbaine : discours et actions d’une transaction spatiale (thèse)
- La gouvernance de la rénovation urbaine à l’épreuve des territoires
- Pérenniser les démarches de GUP après la rénovation urbaine