Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > A propos du réseau > Acteurs en action

Jean-Luc LABOUREY, Directeur Général d’Habitat 25

Au carrefour de deux attentes : celles des locataires et celles des collectivités locales

PNG - 98 ko

L’interdisciplinarité est inscrite dans le parcours de Jean-Luc Labourey. Au fil de ses fonctions diverses, Direction Départementale de l’Équipement, organisme HLM, Conseil général, l’actuel directeur général d’Habitat 25 a été naturellement conduit à entretenir des passerelles entre des mondes professionnels différents. Participant de longue date au Réseau des Acteurs de l’Habitat, il y a vu progressivement se créer une culture commune entre partenaires.

Avec plus de 10 000 logements sur le département du Doubs, Habitat 25 joue sur ce territoire un rôle économique, social et environnemental important, estime Jean-Luc Labourey. Aujourd’hui, le directeur général veut donner tout son sens à la démarche de responsabilité sociale et environnementale qu’il a impulsée depuis 2012. « Avec comme objectif de mieux associer à nos décisions tous ceux que nous considérons comme des parties prenantes, explicite-t-il. Au premier rang desquelles d’un côté les locataires qui expriment des demandes sur le niveau de confort ou de service, et de l’autre les collectivités qui mènent une réflexion sur les besoins de la population. Le cœur de mon métier se situe au carrefour de ces deux attentes ». Son implication vis-à-vis des collectivités locales, devenues acteurs majeurs de l’habitat sur le département, se concrétise par une implication au quotidien.

Une logique d’accompagnement des différents projets de territoires.

L’ensemble du département du Doubs est couvert par la délégation des aides à la pierre depuis que les agglomérations de Besançon et de Montbéliard, ainsi que le Conseil général, ont pris la compétence. « Désormais en lieu et place de l’Etat, ce sont les collectivités qui viennent directement vers nous », observe Jean-Luc Labourey. « Nous apportons nos connaissances acquises dans la pratique de notre métier de bailleur social. Nous sommes aussi des indicateurs de l’état des marchés et de leurs fluctuations qui peuvent conduire les collectivités à infléchir leur projet. Enfin, nous sommes à leur écoute pour qu’ensemble nous puissions faire progresser les territoires ».

Actuellement, Habitat 25 est étroitement associé aux Conférences de l’habitat et aux Rencontres territoriales organisées par le département dans le cadre de l’élaboration de son Plan départemental de l’habitat. « Nous aidons le Conseil général à cerner au plus près les problématiques propres à chaque secteur. Entre l’agglomération bisontine, celle de Montbéliard, la zone frontalière ou le secteur rural, les situations sont en effet très contrastées. Ce qui nécessite de mettre en œuvre des politiques de l’habitat totalement différentes. Tout l’intérêt de la délégation réside dans cette politique territorialisée. »

Culture commune, compréhension, confiance.

La diversification des contacts, l’échange d’expériences qui permet d’aller beaucoup plus vite dans les décisions, c’est ce mécanisme très efficace qu’a retrouvé Jean-Luc Labourey avec le Réseau des Acteurs de l’Habitat. Au-delà, il observe que la confiance s’est installée au fil du temps entre collectivités et organismes HLM qui se comprennent mieux. « Depuis deux ans, nous échangeons de manière beaucoup plus libre sur tous les sujets et j’apprécie particulièrement les journées « Quoi de neuf Acteurs ? », souvent très riches et en prise directe avec l’actualité et les préoccupations du moment. » Ce constat conduit Jean-Luc Labourey à souhaiter que le Réseau puisse être un outil de réflexion en matière de simplification des normes.

Mettre de la théorie dans notre pratique

Jean-Luc Labourey se dit également très intéressé par les interventions de spécialistes, tels que démographes, sociologues, etc. « Leur réflexion a toujours une longueur d’avance sur la nôtre et leur vision, qui peut paraitre décalée parce qu’elle focalise sur un horizon plus lointain, remet nos préoccupations dans des perspectives plus larges. » Dans le même esprit, il attend beaucoup de la prochaine journée Quoi de neuf Chercheurs ? « Si le Réseau devait aller plus loin, ce serait avec les chercheurs qui peuvent nous apporter beaucoup », conclut-il. Crédit-photo DR

Pour prolonger l’échange avec Jean-Luc Labourey  : Courriel : Jean-luc.labourey@habitat25.fr, Tel : 03 81 82 76 04

Pour consulter le portrait d’autres « acteurs en action » : http://www.acteursdelhabitat.com/spip.php?rubrique44

Documents joints