Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > Les ressources

Deux recherches mobilisables par les acteurs du logement social

Le prix de thèse sur l’habitat social 2018 a été remis le 10 octobre, lors du Congrès Hlm de Marseille. Outre le prix de thèse, deux prix spéciaux ont été décernés, dont l’originalité académique a été soulignée et saluée.

Au cours des échanges qui ont suivi la remise des prix, Marie-Christine JAILLET, directrice de recherche au CNRS et membre du jury, a indiqué que ces thèses sont facilement appropriables par les acteurs car elles sont très bien rédigées.

Elle a également souligné un autre point commun à ces deux travaux : dans leurs rapports aux locataires ou aux demandeurs, les acteurs du logement, quelles que soient leur empathie et leur bonne volonté, sont sans cesse renvoyés à leur rôle institutionnel et tentés alors de penser par catégories normatives. Cette approche peut intéresser les acteurs, car elle peut leur permettre d’appréhender plus finement les situations, encore facilité par le fait que "ces chercheurs n’adoptent pas de posture surplombante, ne portent pas de jugement mais ont la volonté d’éclairer des réalités complexes en les décrivant, et notamment du point de vue des habitants".

Lire l’article complet sur le site de l’USH

Plus de ressources sur ce thème :
- Prix de thèse sur l’habitat social - Le livret
- Clémence Léobal, sociologue : prix spécial de thèse sur l’habitat social 2018
- Yannick Hascoët, urbaniste : prix spécial de thèse sur l’habitat social 2018
- Matthieu Gimat, urbaniste : prix de thèse sur l’habitat social 2018