Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil du site > A propos du réseau > Acteurs en action

AR Hlm Paca & Corse : Changer l’image du logement social dans la région

L’AR Hlm Paca & Corse travaille sur des territoires où le logement social peut encore susciter quelques réticences. Mais l’image qu’en ont les élus et les populations évolue sous les actions conjuguées de l’association et de l’ensemble des acteurs locaux de l’habitat. Philippe Oliviero, directeur de l’Association régionale, et Pascal Gallard, son directeur adjoint, présentent leurs principales missions dans la région.

L’AR Hlm Paca & Corse évolue dans un contexte marqué par de forts contrastes géographiques et humains. Entre les plages de la Méditerranée, les espaces ruraux de Corse ou de Vaucluse, les territoires de montagne et les grandes agglomérations urbaines de Nice, Toulon et Marseille les problématiques sont multiples. La région compte en moyenne 11 % de logements sociaux (vs 16 % au niveau national), mais dans les départements du Var ou des Alpes-Maritimes ce taux ne dépasse pas 8 %. La situation du logement y donc est très tendue en raison du développement économique et démographique soutenu que connaît ce secteur. Dans les Bouches-du-Rhône (16 % de logements sociaux), si des difficultés persistent notamment dans les quartiers nord de Marseille au sein des ensembles Hlm anciens, elles sont encore plus préoccupantes dans certaines copropriétés privées très dégradées. Selon Philippe Oliviero, « la situation s’y est aggravée au cours des dernières années rendant certains de ces quartiers difficilement accessibles aux services publics. Ils souffrent beaucoup d’être mal desservis par les transports en commun. À l’instigation du préfet de police, une reprise en main, fondée sur une nouvelle coordination des acteurs de terrain, des bailleurs sociaux et des forces de l’ordre, est en cours.  » En attendant, de nombreux ménages DALO refusent les logements sociaux souvent spacieux et peu coûteux, qui leur sont proposés dans ces quartiers.

Une équipe tenace dans un contexte compliqué
L’Association régionale réunit 48 organismes Hlm qui gèrent 280 000 logements et en produisent actuellement 7 000 à 8 000 par an après avoir atteint sur la période 2005-2009 un point bas annuel d’environ 3 200. « Malgré ce redressement, nous restons encore loin de l’objectif de la loi SRU qui impliquerait une production de 16 000 logements  », précise Pascal Gallard.

Ce contexte ne paraît pas effrayer les sept collaborateurs de l’AR Hlm Paca & Corse qui poursuivent leurs missions avec ténacité. Ils forment une équipe très mobile sur tout le territoire et travaillent avec tous les échelons administratifs : départements, intercommunalités, communes ou services de l’État. Lorsqu’elle est mandatée pas ses adhérents, l’Association régionale assure la représentation et la défense des intérêts collectifs des organismes, promeut des méthodes de travail collaboratif, propose son appui à la définition de politiques publiques locales du logement et contribue à l’élaboration de PLH. Bien sûr, elle assume également la représentation régionale de l’Union Sociale pour l’Habitat et des fédérations. Autre aspect de ses interventions, elle répond aux questions des adhérents et des partenaires ou identifie les experts dont ils pourraient avoir besoin. Enfin, l’agence se mobilise sur l’image du logement social et du mouvement Hlm. «  Une des raisons du retard du logement social dans la région est due à l’image que s’en font les populations et les élus, estime Philippe Oliviero. Les organismes assumant parfaitement la communication sur la qualité des logements, nous avons choisi de cibler nos actions sur la culture du mouvement Hlm et ses valeurs. » Le directeur adjoint évoque pour sa part le travail sur l’information et la formation des partenaires et du public. « Nous participons régulièrement aux Infométiers de la Cité des métiers de Marseille et de PACA, nous collaborons à des programmes universitaires et à des formations professionnelles. Nous répondons aussi aux sollicitations des étudiants et des journalistes qui savent interroger notre centre de ressources sur toutes les questions relatives au logement. » Des efforts qui semblent porter leurs fruits. Par ailleurs, la Région PACA nous a sollicités pour participer à la définition de son programme RHEA destiné à la réhabilitation des logements sociaux et doté de 8 à 15 millions d’euros. En trois ans, 25 000 logements en ont bénéficié. Parallèlement, elle s’est engagée dans un ambitieux programme d’aide aux acquisitions foncières en faveur du logement social.

Le réseau régional : lieu unique de rencontre de tous les acteurs
S’appuyant sur son réseau comme sur les multiples initiatives qu’elle développe, l’agence a créé fin 2011 son Réseau régional des acteurs de l’habitat. «  Deux à trois journées par an sont organisées sur un format résumé par la formule “un territoire, une collectivité, une politique de l’habitat”, indique Philippe Oliviero. La matinée est consacrée à la présentation sur site de la politique de l’habitat d’une collectivité territoriale, des tables rondes thématiques mettent ensuite en relief ses aspects innovants. Après le déjeuner-buffet qui permet des échanges informels, l’après-midi est dédiée à des visites sur sites avec les bailleurs sociaux.  » Les participants sont pour plus d’un tiers issus des collectivités locales, pour un autre petit tiers des Hlm et des SEM, le reste provenant du réseau bancaire, des agences d’urbanisme, des services de l’État, des associations ou de l’immobilier privé. C’est aujourd’hui le seul espace de rencontre entre tous les acteurs de l’habitat en région.

Fidèle aux journées du Réseau national, Pascal Gallard regrette que son emploi du temps ne lui permette pas d’y assister régulièrement. « L’offre y est très intéressante avec la présentation d’initiatives innovantes exposées par des intervenants de haut niveau. » Philippe Oliviero, moins disponible, se rattrape en consultant le site web des acteurs où il peut se tenir informé des échanges qui animent les journées nationales.

Pour prolonger l’échange avec Philippe Oliviero et Pascal Gallard :  : bienvenue@arhlmpacacorse.com ou pgallard@arhlmpacacorse.com

© Photo Marie Mastras pour AR Hlm PACA & Corse

Consulter le portrait d’autres « acteurs en action »

Documents joints